Biographie
 

Issue d’une famille où la création n’était pas une option de carrière envisageable, Raymonde devient tout d’abord coiffeuse spécialisée en couleur puis passant de la vente de maisons neuves à la vente d’automobiles, elle réussi à se tailler une place de choix dans ce monde réservé uniquement aux hommes, tout en sachant qu’elle finirait sa vie comme peintre.

C’est en 1989, qu’elle décide de suivre des ateliers de peinture avec Jacqueline Gagnon, Conrad Therrien, et Cristobal, afin de se familiariser avec le domaine des arts tout en continuant son travail dans le secteur de l’automobile.

Ce n’est qu’en 1999 que Raymonde décide de foncer et prend la décision qui va changer sa vie : elle retourne sur les bancs d’école pour un certificat en art à l’université Bishop’s.

Dès le début 2000, elle décide enfin d’affirmer son premier choix et plonge définitivement dans l’univers pictural.

Raymonde tout en explorant différents médiums et différentes techniques, fonde en parallèle L’Atelier de peinture la Signature Inc. Elle engage 11 artistes reconnus, à venir enseigner à ses côtés, c’est un succès immédiat.

En 2005, Raymonde tombe gravement malade, on lui donne que quelque mois. Elle ira avec son mari s’installer dans Les Laurentides, vendant la maison qu’elle habitait depuis plus de vingt ans. Elle fût forcer d’abandonner ce qu’elle considérait comme son bébé, vendre son atelier, malheureusement l’atelier fermera ses portes un an plus tard….

Sous les soins de Mère Nature, cascades et chutes d’eau, chants d’oiseaux, tout comme les fleurs qui renaissent au printemps, loin de la pollution et du stress, entourée par sa famille et ses amies, Raymonde recommence à vivre et reprend de plus bel ses pinceaux.

Elle réalise toutes les possibilités que le monde floral lui offre. Toute sa production alors éclate ! Sa palette se transformera pour ne donner que des effets chatoyants de lumière et faire vibrer les couleurs tout en nuance et en luminescence. Animées par la facture de l’artiste, les fleurs se mettront à danser au son de la musique classique qu’elle affectionne particulièrement.

Maintenant reconnue par ses pairs, elle est invitée à exposer ses fleurs dans différents pays comme, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, la France, la Malaisie, la Russie, la Belgique, la Tunisie, les États-Unis d’Amérique, la Turquie, sans oublier son pays d’origine.

Aujourd’hui on peut retrouver ses œuvres dans quelques galeries à Toronto, New York, Paris, Kuala Lumpur et dans son atelier à Saint-Sauveur au Québec où elle partage son savoir et sa passion.